BERNARD CONSTRUCTION

  • Maître d'ouvrage: BERNARD CONSTRUCTION
  • Architecte: Atelier d'Architecture Marc Borsu
  • Situation: VILLERS-LE-BOUILLET
  • Année: 2015
  • Secteur: Bureaux
  • Surface: 12.500 m²
  • Références: 12.0686
  • Étude(s) Réalisée(s):

    pictos40x40 stabilitepictos40x40 techpictos40x40 energie

Description

Construction d’un bâtiment administratif (1.800m²) Passif.

Le bâtiment est destiné à un usage de bureaux pour une société de construction. Il comprend deux plateaux de +/- 900m² chacun.
La conception du bâtiment a été guidée par les trois axes suivants :
■ Rationalité des couts et du planning d’exécution - Le bâtiment est compact, de conception rationnelle et économique, il est entièrement préfabriqué.
■ Modularité - Le bâtiment est flexible.  Les cloisons  permettant toute évolution future.
■ Economie d’énergie - Soucieux de la maîtrise de la gestion durable des énergies, le Maitre d’œuvre a souhaité concevoir un bâtiment moderne en y incluant la notion de faible consommation d’énergie. Les techniques constructives et le choix des systèmes ont permis d’atteindre le label passif.


NOTE TECHNIQUE

Stabilité :
Le bâtiment est composé d’un volume principal présentant une longueur de 58m50 et une largeur de 12m10 et d’un volume secondaire perpendiculaire présentant une longueur de 17m00 et une largeur de 12m50.
La structure est composée de hourdis en béton précontraint présentant une portée libre de 12 mètres, portant d’une façade à l’autre, dégageant ainsi l’espace pour l’aménagement des bureaux mais aussi pour le passage des techniques.
Les hourdis posent sur des voiles préfabriquées (pré-murs épaisseur 25cm).
Le vide-ventilé repose sur des semelles de fondations directes.

Techniques spéciales :
La conception du bâtiment est basée sur une démarche URE comprenant notamment :
- Une installation de chauffage et climatisation par pompe à chaleur Air-Eau à récupération d’énergie pour les bureaux.
- Un système de ventilation double flux avec échangeur de chaleur haut rendement ;
- Un système de réduction automatique de l’intensité des luminaires pour tenir compte des apports de lumière naturelle pour les plateaux de bureaux ;
- Des cellules de détection de mouvement pour l’allumage des luminaires dans les sanitaires et couloirs et de présence dans les bureaux ;

Energie :
Le bâtiment se distingue par un coût d’exploitation très faible dû à son caractère passif certifié.
- Isolation poussée des parois opaques et installation de châssis triple vitrage très performants (besoin de chaleur de chauffage annuel : 12 kWh/m².an) ;
- L’étanchéité à l’air du bâtiment a été étudiée et testée (n50 = 0,3 vol/h) ;
- Les protections solaires ont été optimisées après simulation dynamique du risque de surchauffe ;
- Calcul PHPP : Vérification critères passifs.

 

site créé par Lignes Graphiques