Centre Hospitalier WALLONIE PICARDE

  • Maître d'ouvrage: Chwapi asbl
  • Architecte: BAEV - Bureau Architecture Engineering Verhaegen s.a.
  • Situation: TOURNAI
  • Année: 2009-2018
  • Secteur: Hôpitaux
  • Surface: -
  • Références: 2002.3113
  • Étude(s) Réalisée(s):

    pictos40x40 stabilite

DESCRIPTION

Rénovation et agrandissement d’un hôpital (600 lits) à TOURNAI
Le projet consiste en la construction par phase d’un hôpital de 600 lits aigus sur le site de l’Union à Tournai pour un total de 45.000 m² (dont une partie comportant 6 étages et 3 sous-sols et l’autre partie se composant de 4 étages et 1 sous-sol).
La 1ère phase comprend la construction du pôle Mère-Enfant ainsi qu’une partie du pôle médico-technique (salles d’opération, RMN (Résonnance Magnétique Nucléaire), infirmerie, urgences, …).
Les ailes de l’hôpital existant seront progressivement démolies en fonction de la réaffectation des services dans les nouvelles parties construites.
Le projet comprend la construction et l’aménagement des locaux spécifiquement hospitaliers et de tous les services connexes dont notamment :
•    Les locaux techniques (électriques, traitement de l’air, installations sanitaires, chaufferie, informatiques) ;
•    Les cuisines, salle de restaurant et cafétéria ;
•    Bureaux et salles de réunion ;
•    Les parkings : 580 places, sur une surface globale de 9.400 m².
Il s’agit en majeure partie de constructions nouvelles. Cependant une aile du bâtiment existant est rénovée de façon lourde : nouvelles façades, renfort des planchers.

NOTE TECHNIQUE

Stabilité :
S’agissant d’un site occupé par un hôpital en fonctionnement, une partie des travaux consiste aux transformations des ailes existantes utilisant des techniques de reprise en sous œuvre et de soutènement.
Les nouvelles ailes comportent en général 6 niveaux hors sol sur un sous-sol de 3 niveaux comprenant les parkings du personnel et certains locaux de logistique.
D’importants travaux de terrassement sont donc prévus tout en maintenant les constructions existantes.
La phase I comprend 4 bâtiments allant de 4 à 6 niveaux hors sol et 3 niveaux de sous-sol dont 2 abritant des parkings.
La structure est composée de dalles « champignons » allégées par des blocs de polystyrène réalisée à l’aide de prédalles.  Ces planchers reposent sur des colonnes espacées entre elles d’une distance pouvant aller jusqu’à 10 mètres.  La trame a été choisie de manière à concilier les différentes programmations, à savoir parkings au sous-sol et unités d’hospitalisation dans les étages.  Ce système a l’avantage de ne pas nécessiter de poutres et donc d’avoir un niveau sous plafond constant.  La dalle sur sol est une dalle fibrée et lissée, ce qui permet de ne pas ajouter de chape de finition.
L’accès au sous-sol se fait par une rampe en partie à ciel ouvert.  Tous les voiles contre terre, voiles de rampe et la plupart des voiles de noyau ascenseur et escalier sont réalisés en prémurs.  Une paroi provisoire de pieux sécants ferme le parking à la limite entre la phase I et les autres phases.
Les solutions techniques employées ont permis de concilier les contraintes techniques élevées et le planning d’exécution au rythme de 1.500m² toutes les 3 semaines pour le gros œuvre. Le coût de ces travaux revient à environ 290€/m² pour le gros œuvre.
A la fin des travaux, le parking occupera une surface totale de 18.800m² sur deux niveaux pour le stationnement de 600 voitures.

site créé par Lignes Graphiques