LES TERRASSES DE SEPTROUX

  • Maître d'ouvrage: ELOY IMMO s.a.
  • Architecte: HERBIET-GROSCH Architectes
  • Situation: AYWAILLE
  • Année: 2013
  • Secteur: Logements
  • Nombre de logements: 27
  • Références: 11.0252
  • Étude(s) Réalisée(s):

    pictos40x40 stabilitepictos40x40 techpictos40x40 energie

DESCRIPTION

Construction d’un ensemble de bureaux et logements « Basse Energie ».
Le projet comprend :
-    Deux niveaux de parkings enterrés (40 emplacements) : 1.580 m²
-    Un rez-de-chaussée destiné à des cabinets de médecins : 1.170 m²
-    Trois niveaux de logements (27 appartements)  : 3.725 m²
-    Surface totale construite : 6.475 m²
Le bâtiment est scindé en 3 entités différentes : des appartements, une zone de cabinets pour le CHU et une zone de cabinets pour les médecins de MGA.

NOTE TECHNIQUE

Stabilité :
L’immeuble est composé de trois blocs séparés par des joints de dilatation. Il repose sur un radier général réalisé en béton armé de fibres métalliques.
La structure des deux niveaux enterrés est en béton armé : voiles et poutres préfabriquées, colonnes coulées en place et hourdis en béton précontraint.
Le rez-de-chaussée présente un plan libre de manière à favoriser la souplesse des aménagements (cloisons non portantes) et permettre leur reconversion.
Les étages sont réalisés en maçonneries portantes et hourdis en béton précontraint. Seuls les murs situés entre appartements sont porteurs.

Techniques spéciales :
Les 3 zones (appartements, CHU et MGA) sont complètement scindées d’un point de vue des techniques spéciales.

1.Chauffage
Nous avons fait différentes comparaison pour le chauffage, chaque partie a finalement choisi un système différent.
Les appartements sont chauffés avec une chaufferie centralisée, la distribution se fait avec des stations. La chaufferie est équipée de chaudières mazout à condensation permanente, c’est-à-dire qu’elles condensent à n’importe quelle température de retour. Les appartements sont équipés d’une ‘station appartement’ individuel permettant la production d’eau chaude sanitaire en direct avec un échangeur à plaques. Ce système a beaucoup d’avantages, mais celui qui a guidé ce choix était le gain de place par rapport aux autres systèmes.
La zone CHU est chauffée avec une pompe à chaleur air-eau. L’émission de chaleur se faisant avec du chauffage sol.
La zone MGA possède sa propre chaudière au mazout à condensation permanente. L’émission de chaleur se faisant avec des radiateurs.

2.Ventilation hygiénique
Chaque entité et chaque appartement possèdent son propre groupe de ventilation avec récupérateur de chaleur. Le choix d’échangeur de chaleur à haut rendement permet de diminuer la puissance de chauffage installée, ainsi que la consommation énergétique. Un by-pass de l’échangeur permet un rafraîchissement lorsque les conditions extérieures le permettent.

3.Sanitaire

Pour les zones de médecins, la robinetterie choisie est garantie 10 ans, elle a été prévue pour résister aux nombreuses utilisations et pour limiter le développement de bactéries.

Construction d’un ensemble de bureaux et logements « Basse Energie ».

Le projet comprend :

-       Deux niveaux de parkings enterrés (40 emplacements)                              : 1.580 m²

-       Un rez-de-chaussée destiné à des cabinets de médecins           : 1.170 m²

-       Trois niveaux de logements (27 appartements)                                              : 3.725 m²

-       Surface totale construite                                                                       : 6.475 m²

Le bâtiment est scindé en 3 entités différentes : des appartements, une zone de cabinets pour le CHU et une zone de cabinets pour les médecins de MGA.

Note technique

Stabilité :

L’immeuble est composé de trois blocs séparés par des joints de dilatation. Il repose sur un radier général réalisé en béton armé de fibres métalliques.

La structure des deux niveaux enterrés est en béton armé : voiles et poutres préfabriquées, colonnes coulées en place et hourdis en béton précontraint.

Le rez-de-chaussée présente un plan libre de manière à favoriser la souplesse des aménagements (cloisons non portantes) et permettre leur reconversion.

Les étages sont réalisés en maçonneries portantes et hourdis en béton précontraint. Seuls les murs situés entre appartements sont porteurs.

Techniques spéciales :

Les 3 zones (appartements, CHU et MGA) sont complètement scindées d’un point de vue des techniques spéciales.

1.     Chauffage

Nous avons fait différentes comparaison pour le chauffage, chaque partie a finalement choisi un système différent.

Les appartements sont chauffés avec une chaufferie centralisée, la distribution se fait avec des stations. La chaufferie est équipée de chaudières mazout à condensation permanente, c’est-à-dire qu’elles condensent à n’importe quelle température de retour. Les appartements sont équipés d’une ‘station appartement’ individuel permettant la production d’eau chaude sanitaire en direct avec un échangeur à plaques. Ce système a beaucoup d’avantages, mais celui qui a guidé ce choix était le gain de place par rapport aux autres systèmes.

La zone CHU est chauffée avec une pompe à chaleur air-eau. L’émission de chaleur se faisant avec du chauffage sol.

La zone MGA possède sa propre chaudière au mazout à condensation permanente. L’émission de chaleur se faisant avec des radiateurs.

2.     Ventilation hygiénique

Chaque entité et chaque appartement possèdent son propre groupe de ventilation avec récupérateur de chaleur. Le choix d’échangeur de chaleur à haut rendement permet de diminuer la puissance de chauffage installée, ainsi que la consommation énergétique. Un by-pass de l’échangeur permet un rafraîchissement lorsque les conditions extérieures le permettent.

3.     Sanitaire

Pour les zones de médecins, la robinetterie choisie est garantie 10 ans, elle a été prévue pour résister aux nombreuses utilisations et pour limiter le développement de bactéries.

site créé par Lignes Graphiques